Un peu d'histoire

L'émotion que provoque le Mermoz, naît aussi de son histoire. Ce paquebot n'est pourtant pas de ceux dont les films retracent les péripéties héroïques.

Aucune catastrophe dans sa longue vie (de 1956 à 2009), pas plus que celle du légendaire FRANCE. Mais il a fallu, comme le FRANCE, subir la méfiance de ceux qui, dès sa naissance, ne croyaient plus en l'avenir des paquebots.

Il a connu les mouvements d'humeur des équipages, des ouvriers, des chantiers, l'abandon du pavillon tricolore et la concurrence de l'aviation. Il a subi la décolonisation des pays africains qui le privait de clientèle. Pourtant, comme le FRANCE, il a parcouru de très nombreux océans.

Pour réussir un tel parcours, il ne suffit pas d'être le plus beau ou le plus grand mais de parler immédiatement à l'âme.

C'est une alchimie inexplicable qui fait que ce navire occupe la place d'un « Petit France » dans le coeur des français.

jean.jpg

A Alang, en pleine négociation pour le Paquebot FRANCE, est arrivé pour son démantèlement, un autre paquebot de légende, l'ex fleuron de la Compagnie PAQUET : le paquebot MERMOZ, aujourd'hui rebaptisé : SERENADE.

Le FRANCE monopolise toute notre énergie et nos finances sont dans le rouge mais le MERMOZ, morceau de patrimoine français, est là et on ne peut le laisser disparaître à tout jamais sans rien faire. Il faudra donc se battre pour acheter et rapatrier le plus de vestiges possibles.

Il nous faudra également trouver des solutions de réglement et tant pis si je deviens aussi l'esclave de ce bateau mais la vie n'est pas "un long fleuve tranquille" : Allez au boulot !

JD

jacques.jpg